Le monde en crise, des personnes hurlant pour la liberté, des hommes blessés, des enfants orphelins, des femmes violées, des animaux martyrisés, des forêts qui brûlent, de l’air empoisonné, des gardiens de la terre assassinés, etc.

La liste est longue.

Et je suis là, debout, dans un rayon de soleil. J’ai un toit sur la tête, je mange une succulente nourriture, je suis aimée, j’aime, je vis la vie que je souhaite, je peux exprimer mon art, vivre de mon activité, partager de bons moments avec mes amis.

Et certains mondes continuent de se noyer, de flamber, de crier.

Il y a eu des jours où cela m’a angoissé, il y a eu des jours où j’ai hurlé mon impuissance, il y a eu des jours où j’ai culpabilisée d’être là où je suis pendant que d’autres vivent l’enfer. Ces jours-là, mon cœur était désemparé, voire désespéré.

Et un jour, j’ai trouvé le chemin qui m’a permis d’être en équilibre :

Je reconnais toute la beauté qui m’entoure et la chance que j’ai de vivre cela. Je suis encore touchée et je pleure de toutes les horreurs du monde, et en même temps j’exprime TOUTE MA GRATITUDE pour les cadeaux merveilleux qui me sont donnés de vivre. Je remercie chaque jour pour le bonheur d’être en vie, ici, et maintenant.

Dans ce privilège, j’agis alors avec mes moyens, à la manière d’un petit colibri :

Je prie et je médite au quotidien pour la paix, pour qu’un chemin d’unité s’ouvre entre les mondes du vivant, qu’un chemin de conscience se réalise sur la terre.

Puis, je m’entraîne au travers de « petites » actions du quotidien à agir avec conscience et altruisme envers mes proches, envers la terre,  au service de la vie. Je m’exerce à la générosité, j’apprends à défier mes peurs et dépasser mes limitations, à changer mes croyances mortifères pour des croyances de créations, de possibles.

Nous avons le pouvoir, chacun en soi mais tous ensemble, de vivre une vie qui crée et honore la vie. Soutenons celles et ceux qui en ont besoin.

Marion Rebérat (www.terre-happy-universelle.fr).

– SI VOUS PARTAGEZ CE TEXTE, MERCI DE CITER LE NOM DE L’AUTRICE ET LE SITE INTERNET  –